RDC : le premier Ministre Sama Lukonde à Bunia pour l’évaluation de l’état de siège - KivuPress Afrique
Connect with us

A la Une

RDC : le premier Ministre Sama Lukonde à Bunia pour l’évaluation de l’état de siège

Publié

le

À l’Est de la République démocratique du Congo, le Premier Ministre Sama Lukonde est arrivé mercredi 21 septembre à Bunia pour entamer sa troisième tournée de suivi et évaluation en Ituri et au Nord-Kivu.

Engagé à assurer un suivi permanent de l’État de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a, conformément aux instructions du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, entamé, par Bunia en Ituri, ce mercredi 21 septembre 2022, sa troisième tournée pour évaluer les acquis et les défis sécuritaires dans cette partie de la République démocratique du Congo.

Arrivé autour de 15h00, heure locale, le Premier Ministre Sama Lukonde a été accueilli au pied de l’avion par le gouverneur de l’Ituri, le lieutenant général Jonny Luboya N’Kashama. Et à l’extérieur de l’aéroport, le Chef du Gouvernement a été accueilli par une foule de membres des partis politiques et des associations partisanes.

La composition de la délégation qui accompagne le Chef du Gouvernement montre à suffisance l’importance de cette mission hautement sécuritaire. Au nombre des personnalités qui sont aux côtés du Premier Ministre, il y a notamment le ministre de la Défense, le ministre du Budget, la ministre de la Justice, le Ministre de l’industrie, le ministre des Affaires humanitaires, le ministre de l’Agriculture, le vice-ministre de l’Interieur, les députés nationaux et sénateurs des deux provinces sous état de siège, des membres de la Commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale, le chef d’état-major des FARDC, l’Inspecteur général de la Police nationale congolaise (PNC), le Commissaire général de la PNC, et le Coordonateur national du Programme DDRC-S (Désarmement, démobilisation, Relèvement communautaire et réinsertion (DDRC-S).

« Comme vous le savez, une décision avait été prise par Son Excellence, Monsieur le Président de la République, d’avoir l’état de siège, dans les deux provinces : du Nord-Kivu et de l’Ituri, en vue de rétablir la paix. Ce qui est très cher à son Excellence, Monsieur le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Et ici, ce n’est pas une première. Nous avons déjà été ici en visite d’évaluation de l’évolution sécuritaire de la province. La différence est que cette fois-ci, nous avons voulu commencer par l’Ituri. Nous sommes très content de l’accueil qui nous été réservé ici à Bunia. Nous sommes venus avec une forte délégation, parce que nous faisons cette évaluation avec l’accompagnement de l’Assemblée nationale et du Sénat. Nous sommes venus aussi avec tous les services connexes, qui nous accompagnent dans le cadre de ces opérations », a dit à chaud le Premier ministre, répondant aux questions des journalistes sur le tarmac de l’aéroport de Bunia.

Alors que quelques contrées dans la partie Est restent occupées par des forces négatives (le M23 soutenu par le Rwanda, les ADF ou encore le CODECO), sans ignorer les exactions perpétrées par ces terroristes, cette nouvelle tournée du premier des warriors, c’est aussi pour le réarmement moral des Forces armées de la RDC qui ont juré de défendre l’intégralité du territoire national.

« Nous sommes convaincus que dans les échanges que nous allons avoir avec les autorités militaires, mais aussi avec les forces vives de la province de l’Ituri, nous pourrons mieux orienter notre action dans cette paix que nous recherchons dans cette province. C’est aussi l’occasion de venir encourager nos forces armées ainsi que celles de la police, qui, tous les jours, se sacrifient pour la souveraineté de la Nation. C’est toujours bien que nous soyons là, à leurs côtés pour un réarmément moral, les encourager dans le travail qu’ils font, parce qu’il est très reconnu et très soutenu par le Président de la République, a-t-il ajouté.

A travers cette nouvelle tournée dans les deux provinces sous état de siège, le Premier Ministre veut réaffirmer la détermination du Peuple congolais, exprimée le mardi 20 septembre à la 77ème assemblée générale de l’ONU par le Président de la République, de défendre toujours, jusqu’au sacrifice suprême, l’intégrité territoriale, l’indépendance et la souveraineté de la RDC, dans le respect bien sûr du droit international et des engagements pris au sein des organisations internationales dont elle est membre.

Parallèlement à cette mission principale d’ordre sécuritaire, le chef du Gouvernement fera également le suivi des certains travaux d’infrastructures. En Ituri, c’est notamment les travaux de modernisation en cours à l’aéroport de Bunia, l’inauguration de la radio des FARDC initiée par les autorités provinciales ainsi que la mise en œuvre de l’Unité mobile d’intervention rapide des FARDC destinée à la prise en charge adéquate des soins des militaires blessés au combat.

 » Ce sera aussi l’occasion, dans le cadre d’autres travaux qui se font ici dans la province, d’effectuer une ou deux visites de terrain. Mais, le plus important, ce sont les aspects sécuritaires dont j’ai parlé », a-t-il poursuivi.

Après Bunia, le Premier Ministre Sama Lukonde se rendra à Goma ce jeudi 22 septembre pour le même exercice, c’est-à-dire un suivi-évaluation de l’état de siège susceptible de l’aider à la prise de bonnes décisions par rapport auxdéfis sécuritaires.

Décrété le 6 mai 2021 par le Chef de l’Etat, l’état de siège en Ituri et dans le Nord-Kivu a permis aux FARDC de détruire les principaux quartiers généraux des forces négatives en activité criminelle dans la région. Et depuis la mise en œuvre de l’état de siège, le Premier Ministre Sama Lukonde a été déjà faire le suivi et évaluation dans ces deux provinces en août 2021 et en avril 2022. Cela a toujours permis d’améliorer les opérations dans la mise en œuvre de cette action.

Politique

A la Une20 heures ago

Fizi : Une femme de 58 ans a été tuée par des inconnus à Lulinda

Des inconnus à mains armées ont tué une femme âgées de 58 ans. Le fait s’est déroulé dans le village...

A la Une1 jour ago

Sud-Kivu : sur la RN5, une véhicule de l’agence de transport Okapi Original pillée par des inconnus.

Un mini bus de la marque Hiace, en provenance de Bukavu pour Uvira, a été pillé par des personnes en...

A la Une1 jour ago

Kinshasa : la traque des bandits urbains « Kuluna » par la police

En République démocratique du Congo, un réveil agité par la police nationale dans différents coins de la capitale pour traquer...

A la Une2 jours ago

Benedict Bamanya : à quand la sortie de son nouvel Ep « Aujourd’hui » ?

L’artiste musicien Benedict Bamanya est prêt à faire son grand retour sur la scène artistique avec le premier Ep de...

A la Une3 jours ago

Kinshasa : les ateliers de menuiserie en cendres après un incendie survenu à Binza Météo

Un violent incendie s’est déclaré ce mercredi, tôt ce matin dans des ateliers des menuisiers de Météo, à Delvaux sur...

A la Une3 jours ago

Sud-Kivu : 250 filles de moins de 5 ans victimes de violences sexuelles sont prises en charge à Panzi

Dans la province du Sud-Kivu, 250 filles de moins de 5 ans victimes de violences sexuelles ont été prises en...

A la Une3 jours ago

RDC : 34 morts et 23 blessés graves dans un accident de route au Lualaba, selon les autorités

Selon les autorités locales, le bilan est de 34 morts et 37 blessé lors d’un accident de circulation à 36...

A la Une3 jours ago

Kasaï Oriental : rencontre entre le gouverneur Kabeya Matshi Abidi et deux entreprises financées par le FPI

Le Gouverneur du Kasaï oriental a reçu les responsables des entreprises SAMCRETE CONSTRUCTION et ASHAHM ALHAM CONSTRUCTION, deux firmes égyptiennes...

Advertisement

Tendances