RDC: la veuve de l’ambassadeur italien évoque la « trahison » d’un proche - KivuPress
Connect with us

International

RDC: la veuve de l’ambassadeur italien évoque la « trahison » d’un proche

Publié

le

La veuve de l’ambassadeur italien tué dans une embuscade en République démocratique du Congo (RDC) a évoqué vendredi dans un entretien au quotidien Il Messaggero « la trahison » d’un proche qui connaissait les faits et gestes du diplomate.

Luca Attanasio, 43 ans, circulait lundi dans la province du Nord-Kivu (Est), près de la frontière avec le Rwanda, à bord d’un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM), lorsque celui-ci a été pris dans une embuscade.

L’ambassadeur, son garde du corps italien, le carabinier Vittorio Iacovacci, 30 ans, et un chauffeur congolais du PAM, Mustafa Baguma Milambo, 56 ans, ont été tués par balles.

Pour sa veuve, Zakia Seddiki, « Luca a été trahi par quelqu’un qui nous est proche, proche de notre famille ». « Quelqu’un qui connaissait ses déplacements a parlé, l’a vendu et l’a trahi », a-t-elle ajouté, sans plus de précisions.

Les circonstances de la fusillade devront être éclaircies par les enquêtes du PAM et de l’ONU à qui le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio, a demandé « le plus rapidement possible, des réponses claires et exhaustives ».

Le parquet de Rome a ouvert de son côté une enquête pour « séquestration de personnes à des fins terroristes », selon la presse italienne.

Les autorités congolaises accusent les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), installées dans l’Est de la RDC, mais celles-ci on nié toute implication.

Selon les autorités congolaises et italiennes, l’attaque s’est produite à trois kilomètres de la commune de Kiwanja, où Luca Attanasio et des fonctionnaires du PAM devaient visiter une école.

Après avoir tué M. Milambo, six assaillants armés de fusils d’assaut ont emmené les occupants des deux véhicules vers le Parc national des Virungas. Quand les gardes du parc et des soldats congolais, alertés, se sont approchés, Attanasio et son garde du corps ont été abattus.

Selon le journal La Stampa, Luca Attanasio, arrivé en RDC en 2017, avait demandé l’année suivante au ministère italien des Affaires étrangères de porter à deux à quatre le nombre de carabiniers de sa sécurité rapprochée, à l’instar de ce dont bénéficiait son prédécesseur.

Après une mission d’inspection en RDC, sa requête a été refusée, écrit le quotidien. Une affirmation démentie par le ministère qui assure que cette requête, formulée à l’approche des élections générales de décembre 2018, dans un « climat de grandes tensions politiques et sociales » a été accordée durant la période requise.

Vendredi, le directeur adjoint du PAM en RDC, Rocco Leone, qui a survécu à l’attaque, a dénoncé dans un communiqué des « spéculations » dans les médias sur ce qu’il s’est passé ce jour-là.

« Avoir vécu ce qui s’est passé lundi est à la fois tragique et traumatisant et je ne peux exprimer la profondeur de ma tristesse à propos des vies perdues », a-t-il indiqué.

« Bien que je ne puisse pas, à l’heure actuelle, entrer dans les détails de ce qui s’est passé, il incombe à chacun des quatre d’entre nous qui ont survécu de partager autant d’informations que possible sur le sujet et nous sommes tous prêts à le faire », a-t-il ajouté.

Après des funérailles d’Etat jeudi à Rome, Luca Attanasio doit être inhumé samedi dans sa ville de Limbiate, près de Milan (Nord).

Politique

A la Une2 semaines ago

RDC : « si vous croyez que nous, l’UDPS allons laisser ce pouvoir, détrompez-vous » (Kabund)

Jean-Marc Kabund, président ad intérim de Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a réitéré la ferme volonté...

A la Une2 semaines ago

Zimbabwe: la justice autorise l’exhumation du cors de Robert Mugabe

C’est finalement au cimetière des héros de la nation que Robert Mugabe reposera pour l’éternité. La justice zimbabwéenne a ordonné...

A la Une2 semaines ago

Denis Mukwege appelle à la création d’un tribunal international

Le docteur congolais Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix 2018, a appelé vendredi à la création d’un tribunal pénal...

A la Une2 semaines ago

Élections 2023: « Les opérations d’enrolement des électeurs seront terminées d’ici l’année prochaine » ( Gouvernement)

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a reçu, ce mardi 7 septembre 2021 à l’hôtel du Gouvernement, les membres...

A la Une7 mois ago

RDC : le député Henri-Thomas Lokondo est décédé

Le député national Henri-Thomas Lokondo est décédé ce mercredi 10 mars, rapportent les sources familiales. L’élu de Mbandaka dans la...

A la Une7 mois ago

URGENT: Le président tanzanien John Magufuli infecté par la Covid-19.

Plusieurs membres de l’opposition en Tanzanie ont appelé les autorités à donner des nouvelles du président John Magufuli qui n’est...

A la Une7 mois ago

RDC : « Félix Tshisekedi est légaliste, nous irons aux élections en 2023 », affirme Laurent Batumona

« Le Président de la République est légaliste, nous irons aux élections en 2023, même si nous avons perdu deux années »,...

A la Une7 mois ago

La Fondation Vodacom continue son effort dans la lutte contre le COVID-19.

Faisant suite à sa donation à l’Hôpital de référence de Kintambo le 22 décembre 2020, la Fondation a poursuivi son...

A la Une7 mois ago

Félix Tshisekedi s’est entretenu par téléphone, avec la Vice-président des Etats-Unis Kamala Harris.

Le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu un échange téléphonique d’une heure, ce vendredi 26 février,...

A la Une7 mois ago

RDC: « l’Union Sacrée doit se doter d’une charte de toute urgence » exige un proche de Jean-Pierre Bemba

La charte (de l’Union sacrée) s’impose de toute urgence. C’est d’une évidence et d’une nécessité absolues », déclare le député national...

Advertisement

Tendances