Rwanda: l’armée tue deux personnes dont une femme enceinte – KivuPress
Connect with us

Rwanda

Rwanda: l’armée tue deux personnes dont une femme enceinte

Publié

le

Les forces de sécurité opérant dans le district de Rubavu ont abattu deux personnes, qui passaient par des voies illégales et transportaient du cannabis en provenance de la République Démocratique du Congo.

L’incident a eu lieu au moment où la frontière rwandaise a été fermée pour empêcher la propagation de l’épidémie de coronavirus, seuls les Rwandais sont autorisés à retourner au Rwanda et sont immédiatement placés en quarantaine pendant 14 jours.

Selon l’article publié par Igihe.com, les deux personnes ont été abattu vers minuit lorsqu’ils arrivaient dans la cité de Nyakabanda, la cellule de Rwangara, le secteur de Cyanze et le district de Rubavu , les victimes sont un homme et une femme âgés entre 30 et 38 ans, ils transportaient du cannabis entre 70 et 80 kg, dans 6 sacs ».

Selon la VOA, Ntagisanimana Moïse laisse derrière lui une femme et trois enfants. Il a été enterré dans la journée du 08 mai 2020 selon ses proches : « Nous avons accepté de récupérer  le corps et de l’enterrer correctement parce que c’était le nôtre. Le matin j’allais travailler, je suis maçon, une fille nommée Nyirabayoboke est venue et nous a dit que mon beau-frère avait  été tué, nous avons cherché des jeunes pour aller voir, je n’avais pas la force de descendre dans la vallée, celui qui été abattu est notre oncle dans la grande famille, nous l’avons enseveli  pas très loin »

Pour la femme enceinte Rehema  Louise, elle laisse derrière elle un mari et un enfant.

Ce n’est pas la première fois que la police rwandaise persécute une femme enceinte au point de la tuer.  Le 27 mars 2019 l’armée/police rwandaise a poursuivi  Elizabeth MUKARUGWIZA, qui avait 37 ans et était enceinte, elle s’est effondrée et est morte sur le coup. Elle traversait la frontière de Cyanika vers l’Ouganda, par les sentiers,  pour acheter des denrées alimentaires et des médicaments.

Dernières nouvelles

COVID-19

Girl in a jacket