Madagascar: le nombre de patients ne cesse d’augmenter malgré l’utilisation du “Covid organics” – KivuPress
Connect with us

Santé

Madagascar: le nombre de patients ne cesse d’augmenter malgré l’utilisation du “Covid organics”

Publié

le

Le nombre de patients du coronavirus continue d’augmenter à Madagascar malgré le fait que le pays prétend avoir trouvé un ”traitement” à base de plantes.

À ce jour, le pays compte 195 personnes infectées, après le signalement de 35 nouveaux patients jeudi le 07 mai. Pourtant, le mois dernier, le président Andry Rajoelina a lancé un médicament local appelé Covid-Organics qui, selon lui, pourrait prévenir et guérir le coronavirus.

Mis en garde sur l’efficacité du produit malgache

Avant le lancement du produit, l’Académie Nationale de Médecine de Madagascar avait exprimé sa préoccupation quant à l’efficacité du médicament décrit par le président Andry Rajoelina comme étant capable de prévenir et de guérir le coronavirus.

L’institut avait déclaré que “les herbes pouvaient nuire à la santé car “il n’y a aucune preuve de leur efficacité scientifique”.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde, jeudi, les chefs d’Etat africains contre une tentative de promouvoir, sans tests scientifiques, le remède présenté par le président malgache, Andry Rajoelina, contre le coronavirus.

Commentant le médicament Covid-Organics, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve de l’efficacité de ce traitement vanté par le président Andry Rajoelina.

Cette organisation est revenue sur le sujet, de manière plus ferme, en proférant ses mises en garde les plus strictes aux dirigeants africains. Elle les prévient contre toute tentative de promouvoir, sans tests scientifiques, tout remède, en l’occurrence celui présenté par le président malgache, Andry Rajoelina, contre le coronavirus. « Nos gouvernements (africains) se sont engagés en 2000 (…) à traiter les remèdes traditionnels comme les autres médicaments en les soumettant à des essais », a déclaré la responsable de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Matshidiso Moeti, lors d’un échange avec la presse.

Dernières nouvelles

COVID-19

Girl in a jacket