Burundi : le calvaire des personnes mises en quarantaine – KivuPress
Connect with us

Burundi

Burundi : le calvaire des personnes mises en quarantaine

Publié

le

Isolées depuis une semaine, des voyageurs en provenance de la République Démocratique du Congo font face au manque de nourriture, de lieux d’aisance, de couvertures, de médicaments… Leurs familles demandent que les besoins vitaux soient garantis.

Elles sont au nombre de 146. Des hommes, des femmes et des enfants. Tous des ressortissants Burundais qui sont rentrés de la République démocratique du Congo où ils étaient partis à la recherche de travail.

Certains cultivent la terre, d’autres sont des pêcheurs, des petits artisans et d’autres font le petit commerce entre la province Rumonge et le Sud-Kivu. Originaires des différentes provinces du Burundi, ces gens sont arrivés au port de Rumonge, lundi 23 mars. Sur le coup, les autorités administratives et sanitaires de la province de Rumonge ont décidé de les mettre en quarantaine afin de voir s’ils ne sont pas porteurs du coronavirus. Sans moyens financiers, ils ont indiqué ne pas être en mesure de payer les chambres d’hôtel. Les autorités administratives et sanitaires de la province de Rumonge ont alors décidé de les mettre dans une salle de réunion de la commune Rumonge.

Des conditions de vie déplorables

En plus de ne comporter aucune chambre, cette salle n’a que deux latrines sans eau. Pire, on n’y trouve ni couverture ni moustiquaire, encore moins de matelas ou de nattes.

Mardi 24 mars, en plus de quelques moustiquaires et de bidons, mais sans savons, ladite salle a été alimentée en eau potable. Leurs familles demandent aux autorités administratives et sanitaires de les placer dans un endroit qui réunit les conditions minimales de vie, à l’instar des endroits qui servent de quarantaine dans d’autres provinces.

Contacté, le médecin provincial de la province sanitaire de Rumonge a indiqué avoir mis en pratique toutes les recommandations du ministère de la Santé publique visant à se prémunir contre cette pandémie du coronavirus.

Il lance un appel à toute la population à mettre en pratique les règles d’hygiène.

Dernières nouvelles

COVID-19

Girl in a jacket