À Rutshuru, les déplacés menacent de retourner dans leurs villages occupés par les M23 - KivuPress Afrique
Connect with us

Société

À Rutshuru, les déplacés menacent de retourner dans leurs villages occupés par les M23

Publié

le

Depuis environ deux mois, les terroristes du M23, accusés d’être soutenus par le Rwanda, continuent de s’accaparer la cité de Bunagana, et plusieurs autres villages dans le groupement de Jomba, Bweza, Busanza et Kisigari, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Cette situation a occasionné un déplacement des milliers de civils vers la cité de Rutshuru centre. Ils y vivent, racontent-ils, dans des conditions inhumaines et se disent fatigués. « Nous sommes fatigués de vivre des conditions inhumaines, dans les écoles, églises et à belle étoile dans les stades… », indiquent-ils.

C’est ainsi, face à cette situation, ces déplacés des différents villages occupés par les rebelles du M23 menacent de regagner leurs toits.

Dans une correspondance adressée, mardi, à l’autorité militaire provinciale, ces derniers projettent une série des journées villes mortes et un sit-in, ce jeudi 15 septembre 2022, devant le bureau du territoire de Rutshuru, afin d’inciter le gouvernement à prendre des mesures concordantes à leurs revendications.

« Cet avec un profond regret à la suite d’une situation sécuritaire et humanitaire très préoccupante dans nos villages abandonnés ainsi que dans les milieux d’accueil en Territoire de Rutshuru, que le comité de pilotage des déplacés victimes de la crise du M23, profitons de cette occasion venir auprès de votre haute autorité vous saisir de l’organisation des journées ville morte et des sit-in au bureau du Territoire de Rutshuru à partir du Jeudi 15 septembre 2022 pour exprimer le cris de détresse et le besoin de regagner nos villages respectifs car fatigués de vivre des conditions inhumaines, dans les écoles églises et à belle étoile dans les stades et ceci jusqu’à ce que le gouvernement trouvera une solution de nous ramener dans nos milieux d’origine », écrivent-ils au gouverneur militaire du Nord-Kivu.

« Les déplacés mobilisés suivront l’itinéraire depuis leurs sites respectifs et familles d’accueil vers le Bureau du Territoire de Rutshuru pour le sit-in », ajoutent ces déplacés.

La situation sécuritaire reste volatile dans l’Est du pays. Alors qu’un calme s’observe depuis plusieurs jours sur plusieurs lignes des fronts contre les M23, des messages se multiplient pour appeler les autorités militaires à relancer les offensives, en vu de libérer la cité de Bunagana et d’autres villages occupés par les terroristes.

Politique

A la Une21 heures ago

Fizi : Une femme de 58 ans a été tuée par des inconnus à Lulinda

Des inconnus à mains armées ont tué une femme âgées de 58 ans. Le fait s’est déroulé dans le village...

A la Une1 jour ago

Sud-Kivu : sur la RN5, une véhicule de l’agence de transport Okapi Original pillée par des inconnus.

Un mini bus de la marque Hiace, en provenance de Bukavu pour Uvira, a été pillé par des personnes en...

A la Une1 jour ago

Kinshasa : la traque des bandits urbains « Kuluna » par la police

En République démocratique du Congo, un réveil agité par la police nationale dans différents coins de la capitale pour traquer...

A la Une2 jours ago

Benedict Bamanya : à quand la sortie de son nouvel Ep « Aujourd’hui » ?

L’artiste musicien Benedict Bamanya est prêt à faire son grand retour sur la scène artistique avec le premier Ep de...

A la Une3 jours ago

Kinshasa : les ateliers de menuiserie en cendres après un incendie survenu à Binza Météo

Un violent incendie s’est déclaré ce mercredi, tôt ce matin dans des ateliers des menuisiers de Météo, à Delvaux sur...

A la Une3 jours ago

Sud-Kivu : 250 filles de moins de 5 ans victimes de violences sexuelles sont prises en charge à Panzi

Dans la province du Sud-Kivu, 250 filles de moins de 5 ans victimes de violences sexuelles ont été prises en...

A la Une3 jours ago

RDC : 34 morts et 23 blessés graves dans un accident de route au Lualaba, selon les autorités

Selon les autorités locales, le bilan est de 34 morts et 37 blessé lors d’un accident de circulation à 36...

A la Une3 jours ago

Kasaï Oriental : rencontre entre le gouverneur Kabeya Matshi Abidi et deux entreprises financées par le FPI

Le Gouverneur du Kasaï oriental a reçu les responsables des entreprises SAMCRETE CONSTRUCTION et ASHAHM ALHAM CONSTRUCTION, deux firmes égyptiennes...

Advertisement

Tendances